Coudre une poche plaquée
Techniques de couture,  Tutoriels de couture

Coudre une poche plaquée

La poche plaquée est une poche simple à coudre, couramment utilisée sur des ouvrages en tissu léger, sur le jean et sur les tissus non doublés.

La poche plaquée apporte du style et de la fantaisie au vêtement. Elle est également incontournable pour son côté pratique.

La plus courante et la plus simple à réaliser est la poche avec une base carrée ou rectangulaire. C’est pourquoi, ce modèle a été choisi pour créer un référent sur la couture des poches plaquées. D’autres tutos sur des formes plus complexes (arrondies…) sont prévus pour compléter celui-ci.

La poche plaquée est particulièrement visible et doit être cousue à la perfection. Pour cela, il est important de couper la poche, la préparer et l’appliquer sur votre ouvrage avec soin.

Niveau de difficulté

  • Très facile

Matériels

Fournitures

  • Un patron ou gabarit
  • De l’entoilage
  • Du fil

Prérequis

La coupe

La poche est une pièce de patron. Vous couperez donc vos poches à partir de ce gabarit. Aussi, lors de la pose sur votre tissu, veillez à bien respectez le sens du droit fil.

Pour les imprimés, les rayures et les carreaux, il est important de bien repérer les motifs à l’emplacement des poches sur le vêtement. Il est indispensable de trouver la correspondance de ce motif dans les chutes de tissu pour couper les poches. En effet, une fois cousues sur le vêtement, les motifs des poches doivent correspondre et se fondre parfaitement avec ceux du vêtement.

Cependant, les motifs peuvent être inversés ou contrariés pour des effets de style.

Sauf mention contraire dans votre patron, vous pouvez couper la poche avec un surplus de couture tout autour de celle-ci (1 cm). Prévoyez un surplus plus large sur le bord supérieur si la poche est terminée par un pli ou un ourlet simple piqué.

Parfois, le patron de la poche est doté d’une parementure sur la bordure supérieure. Dans ce cas, coupez la poche selon les indications du patron.

La préparation

Pour commencer, il est indispensable de bien marquer les crans de la parmenture, des plis ou des surplus de couture. Vous pouvez également reproduire les surpiqûres décoratives de votre poche.

Puis, procédez à l’entoilage de vos poches (sauf pour les tissus légers), y compris la parmenture, voir la surface complète de votre poche.

Même si aucune précision n’est donnée à ce sujet dans vos instructions de montage, les grandes poches doivent être systématiquement entoilées. Il en est de même pour toutes celles coupées dans des tissus moyens à lourds.

Finition du bord supérieur

Avant de procéder à la bordure du haut de la poche, il est préférable d’ arrêter proprement le bord supérieur de la poche par la méthode de votre choix (surfil, zigzag, ciseaux cranteurs…). Puis, terminer la poche par un pli ou un ourlet simple piqué. Si votre patron comporte une parementure sur le bord supérieur de votre poche, suivez les indications suivantes:

  • Plier la parementure endroit contre endroit en respectant les crans
  • Piquez les côtés de la parmenture en respectant la valeur de couture
  • Dégarnir les angles
  • Retournez la parementure en faisant bien ressortir les angles
Piquer et dégarnir la parementure

lorsque vous aurez préparé le bas de la poche (voir ci-dessous) vous pourrez alors fixer le bord de la parementure à l’aide d’une surpiqûre ou d’un point invisible à la main.

Préparation du bas de poche

Les angles de la poche peuvent être préparés de deux manières différentes. Les premiers seront simplement pliés au fer. Les seconds seront cousus et dégarnis.

Pli des angles au fer

Vous pouvez simplement plier le bas de poche au fer puis les deux côtés. Figez ensuite les plis aux points de bâti ou les épingler.

Préparation au fer à repasser d'une poche plaquée
Préparation d’une poche plaquée

Pli piqué aux angles de la poche

Si votre poche présente trop de volume, piquez les angles en onglet puis dégarnissez les afin de limiter les épaisseurs.

Pour cela :

  • Pointez l’angle de la poche fini à l’aide du traçage de votre choix
  • Pliez le tissu à la base de l’angle de la poche. Les deux angles obtenus doivent être de 45°
Préparation des onglets de poche
Pli des angles de poche
  • Presser au fer pour bien marquer le pli
  • Plier les angles endroit contre endroit et pli contre pli
Couture endroit contre endroit des angles de poche en onglet
Couture endroit contre endroit des angles de poche en onglet
  • Piquez sur le pli jusqu’au point d’angle de la poche
Piqûres des onglets de poche
Piqûres des onglets de poche
  • Dégarnir et retourner
  • Procédez de la même façon pour l’autre angle à la base de la poche.
Angles de poche piqués en onglet
Angles de poche piqués en onglet

Attention, si votre poche est boutonnée, avant de passer à l’étape suivante, n’oubliez pas de faire la boutonnière sur le haut de la poche avant de l’appliquer sur votre ouvrage.

Coudre la poche plaquée

Votre poche doit être bien placée sur votre ouvrage. Pour cela, marquer les repères de votre patron sur votre ouvrage. Posez la poche préparée en faisant correspondre les angles. Épinglez votre poche sur votre ouvrage. Pour finir, si vous le souhaitez, vous pouvez en bâtir les contours. Votre poche est ainsi prête à être cousue à la machine ou à la main.

Poche appliquée selon les repères
Poche appliquée selon les repères

Coudre une poche plaquée à la machine

Dans la grande majorité des cas, la poche est piquée au bord du pli. Voici comment procéder:

  • Réglez votre machine sur le point droit d’une longueur de 2 à 3 mm
  • Présentez votre couture à 1 mm du bord du pli
  • Commencez votre surpiqûre avec un point arrière
  • Continuez votre surpiqûre jusqu’au bord opposé de la poche en piquant bien les angles
Couture d'une poche plaquée
Couture d’une poche plaquée
  • Terminez la couture par un point d’arrêt

Si vous avez plié les angles, il faudra rentrer les bords des plis à l’épingle avant la surpiqûre pour éviter qu’ils ne dépassent de la poche.

Coudre une poche plaquée à la main

Les coutures des poches sont souvent mises à l’épreuve. C’est pourquoi il n’est pas conseillé de coudre les poches par un point à la main.

Cependant, si vous devez vraiment choisir ce mode d’application, vous pouvez coudre votre poche à l’aide d’un point glissé sur tout le pourtour de votre poche.

Application au point glissé

Veillez toutefois à ne pas trop tirer sur votre fil pour éviter que votre poche fronce.

Une fois votre poche appliquée sur votre ouvrage, cousue à la main ou à la machine, enlevez les points de bâti et repassez votre poche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :