Techniques de couture,  Tutos de couture

Coudre un assemblage simple

Coudre deux pièces de tissu ensemble par un assemblage simple est de loin la façon la plus courante de le faire. Cette technique sera utilisée sur tous les tissus tissés ( les assemblages de la maille et du stretch seront vus dans un chapitre dédié). Ce sont ces coutures qui vont construire le vêtement et transformer votre ouvrage. Si vous êtes entraînés à coudre droit et que vous maîtrisez votre machine, assembler deux pièces de tissu sera pour vous un jeu d’enfant.

Niveau de difficulté

  • Très facile

Prérequis

Matériels

Comment coudre un assemblage simple?

Rechercher l’endroit du tissu

Le tissu est composé de deux faces. Le côté imprimé est généralement sur l’endroit. Vous pouvez tout à fait choisir le côté que vous préférez et le considérer comme l’endroit du tissu. Si les deux faces sont identiques, je recommande de marquer d’une croix à la craie tailleur chaque pièce de votre tissu sur l’envers. L’endroit des pièces coupées sera alors très facile à repérer.

Épingler le tissu

Sauf mention contraire dans le mode opératoire de votre patron, les assemblages simples se font endroit contre endroit. Il faut donc faire coïncider les deux bords de tissu, les deux faces endroit l’une contre l’autre.

Pour commencer, fixez les deux pièces de tissus avec des épingles. Leur taille sera adaptée au tissu pour que les trous ne soient plus visibles une fois le vêtement terminé.

Posez les épingles perpendiculairement à la couture. Si vous êtes droitier, épingler en laissant les têtes de vos épingles du côté du bord. Elles seront ainsi à la portée de votre main droite et plus faciles à retirer au fur et à mesure de l’avancée de la couture à la machine.

Commencez l’épinglage aux extrémités puis aux repères de coupe et enfin régulièrement espacé de la largeur de la paume de votre main.

Épinglage d'une couture d'assemblage
Épinglez l’assemblage

Pour les lignes et les écossais, épinglez en tenant compte des motifs afin de les raccorder.

Pour des tissus coupés avec des angles différents, ajustez les pièces de l’ouvrage à la jonction du surplus de couture.

Placement des tissus pour un assemblage en angle

Dans certaines situations, comme l’assemblage d’une pièce de tissu à résorber sur une autre pour donner du volume ( ex: tête de manche), l’épinglage sera complété par un point de bâti. Ce point qui peut être réalisé à la main ou à la machine (longueur de point maximum) sera également utilisé pour vérifier l’ajustement de la taille d’un ouvrage avant l’assemblage.

Certaines matières comme les enduits ou simili cuir ne peuvent pas être épinglées. Dans ce cas, choisissez des petites pinces pour maintenir le tissu.

Pour éviter que les épingles fassent des trous dans les tissus spéciaux, utilisez des pinces.
Pose de pinces pour le cuir

Repérer le sens de la couture

Le sens de la couture est déterminant pour l’aspect final du vêtement. Dans le montage de votre ouvrage, prenez soin de commencer les coutures de côté, en partant de l’emmanchure ou de la taille, jusqu’à l’ourlet. Pour les coutures d’épaules, respectez le sens de la couture pour commencer à l’encolure et terminer à l’ emmanchure.

Aussi, pour les tissus à poils comme le velours ou la fourrure synthétique, assurez-vous de les assembler dans le sens du poil.

Préparer la machine

Vérifiez le réglage de la tension de la machine sur une chute de tissu. Choisissez le point droit d’une longueur de 2 à 3 mm.

Mesurez la marge de couture qui correspond au surplus que vous avez laissé entre le patron et la coupe de votre ouvrage et recherchez sa correspondance gravée sur la plaque à aiguille. Si les valeurs ne sont pas indiquées, faites descendre l’aiguille dans la plaque et à l’aide de votre couturomètre, mesurez la distance qui correspond au surplus de couture de l’aiguille vers la plaque métallique à droite du pied presseur. Repérez la gravure correspondante. Ainsi, vous pourrez aligner le tissu tout au long de ce repère pour obtenir des coutures régulières.

Pour savoir à quelle gravure de la plaque correspond la taille de surplus de couture, mesurez la distance correspondante à partir de l'aiguille.
Mesurez le surplus de couture à partir de l’aiguille

Cependant, sous réserve que votre machine dispose d’une partie métallique, le plus simple reste l’utilisation du guide de couture aimanté. Il vous suffira de le placer, à une distance égale de votre surplus de couture, à droite de votre aiguille.

Coudre un assemblage simple

L’assemblage simple commence par un point d’arrêt

Pour que la couture tienne, il faut la commencer par un point d’arrêt. Pour cela, placez les pièces à assembler sous votre pied presseur pour que le bord se place le long du guide et le volume du tissu sur la gauche. Abaissez le pied. Appuyez doucement sur la pédale pour effectuer quelques points sur une distance de 5 à 10 mm. Le tissu avance alors, entraîné par les griffes situées en dessous du pied presseur. Tout en maintenant votre tissu de la main gauche, appuyez sur le bouton marche arrière pour piquer à nouveau sur la petite couture que vous venez de réaliser. Redémarrez en marche avant pour continuer la couture. Ainsi vous venez de coudre votre premier point d’arrêt.

Très rarement, les points arrière seront remplacés par un arrêt à la main à l’aide de nœuds (ex: pointe de pince). Ces particularités seront abordées sur chaque thème concerné par cette finition un peu plus raffinée. Pour plus de précisions sur ce sujet, vous pouvez consulter ce post ” comment arrêter les coutures”

La couture d’assemblage

Continuez à coudre en gardant le bord du tissu contre le guide aimanté. Posez votre main gauche à plat sur le tissu tandis que votre main droite guide votre ouvrage. Laissez les griffes entraîner le tissu. Ne le poussez pas. Ne le retenez pas.

Pour obtenir une couture d'assemblage régulière, laissez glisser le bord du tissu le long du guide de couture aimanté.
Laissez glisser le bord du tissu le long du guide de couture aimanté

Enlever les épingles au fur et à mesure juste avant qu elles ne passent sous le pied presseur afin de ne pas casser l’aiguille ou qu’elles ne fassent sauter les points. Continuez jusqu’à la fin de votre tissu et faites à nouveau un point d’arrêt.

Enlevez les épingles avant le passage  sous le pied presseur de votre machine.
Enlevez les épingles avant le passage sous le pied presseur

Pour des piqûres en biais ou pour assembler des courbes, prenez le temps de coudre doucement pour éviter que le tissu ne se détende sous le pied de votre machine.

A l’aide du volant, relevez l’aiguille et le relève fil en position haute. Levez le pied presseur et dégagez votre ouvrage vers l’arrière. Laissez 10 cm de fil et coupez le fil de votre ouvrage au plus près du tissu à l’aide de votre coupe-fil. Il ne vous restera que les moustaches (petits brins de fils) à couper à raz pour plus de propreté.

A la fin d'un assemblage, dégagez le tissu et coupez les fils
Dégagez le tissu et coupez les fils
La finition de la couture

Procédez enfin aux finitions des bords et au repassage avant d’aborder l’assemblage suivant.

La couture obtenue doit être aussi peu visible que possible. Cependant, elle peut être aussi utilisée pour obtenir une découpe décorative ou mise en valeur par une surpiqûre.

Sommaire de Confection Tendance




Vous avez fait votre premier assemblage dans les règle de l’art ou vous souhaitez échanger sur ce sujet, alors laissez-moi un message et je serai ravie de connaitre vos impressions.

Sommaire de Confection Tendance

Vous pouvez également partager vos ouvrages sur le groupe Facebook dédié à ce blog : Tutos de couture pour tous, patrons et partage.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *